Choisir son linge de lit en fonction des matières utilisées

Chaque matière apporte ses avantages spécifiques en termes de confort, d’entretien, de prix et de qualités environnementales. L’important est de comparer les différents modèles de linge de lit. Vous choisirez ensuite celui qui correspond au mieux à vos besoins et à votre budget.

Le coton, matière de base appréciée pour sa douceur                             

Le coton demeure la matière la plus commune et la plus appréciée pour confectionner le linge de lit. Il offre légèreté, fraîcheur et douceur incomparables. Il est lavable en machine jusqu’à 90°, garantissant un entretien facile. Outre le coton simple, il existe aussi des variantes plus qualitatives : 

A voir aussi : Un lange bébé personnalisé : le cadeau parfait pour assister à une baby shower

  • le coton peigné, au tissage plus dense et résistant ; 
  • le coton bio issu de l’agriculture biologique respectueuse de l’environnement ; 
  • la soyeuse percale de coton, tissu tout désigné pour les lits des adultes.     

Allez sur les sites spécialisés dans le linge de lit afin de trouver le modèle adapté à vos exigences.

Le lin, matière naturelle idéale pour la régulation thermique et l’hygiène         

Doté de vertus naturelles, le lin est un tissu respirant. Il régule parfaitement la température au fil des saisons, vous permettant de profiter d’un sommeil confortable et réparateur. Ce type de linge de lit constitue une option intéressante pour les personnes présentant des allergies ou des problèmes d’acné. Grâce à ses propriétés, le lin empêche le développement des acariens et des bactéries. De plus, sa douceur s’accroît au fil des entretiens. Toutefois, le lin nécessite une attention particulière au lavage comme au repassage.

Dans le meme genre : Comment acheter un lutin farceur de Noël en 2023 ?

Les fibres synthétiques, pratiques mais moins saines et écologiques

Plus économiques, les fibres synthétiques comme le polyester permettent surtout des avantages pratiques tels qu’un un séchage rapide, une bonne résistance aux froissements et peu d’entretien. Cependant, elles demeurent moins saines et écologiques que les matières naturelles. Elles contiennent effectivement des produits chimiques. 

Le métis, compromis entre la douceur du coton et les qualités du lin   

Mélange de lin et de coton, le métis allie les points forts de ces deux fibres naturelles. Cela concerne la douceur et légèreté du coton ainsi que les qualités thermorégulatrices et hypoallergéniques du lin. Proposé à un prix inférieur aux fibres pures, le métis offre un bon compromis entre la qualité, le confort et la facilité d’entretien.

La viscose de bambou, fibres naturelles, écologiques et douces  

La viscose de bambou se présente comme une alternative bio-sourcée et douce au toucher. Elle convient particulièrement aux personnes souffrant d’allergie. Extraite du bambou, cette fibre est naturellement hypoallergénique. Elle a également la particularité d’éviter la prolifération des acariens. Elle demande toutefois un entretien délicat avec des lavages en machine inférieurs à 40°C. 

Le satin de coton, toucher de soie à des coûts plus abordables

Le satin de coton est obtenu à partir de fils de coton fins et serrés. La technique de tissage confère au linge de lit une douceur et un brillant incomparables. Finition mate ou brillante, imprimé ou uni, ce tissu apporte un véritable confort de satin à des tarifs plus accessibles que la vraie soie. Il reste, cependant, réservé aux lits des adultes compte tenu de son coût supérieur.