Que faut-il savoir sur le keffieh ?

Traditionnellement porté par les bédouins du moyen orient, le keffieh a traversé le temps pour s’imposer aujourd’hui comme un symbole politique, mais plus particulièrement comme un accessoire de mode. Que faut-il savoir sur cette coiffe traditionnelle moyenne orientale ?

Quelle est l’origine du keffieh ?

Étymologiquement, keffieh signifie « coiffe » en français. On le connait encore traditionnellement sous le nom de kufiya ou gutra. Pour en savoir plus sur l’étymologie du mot, il faut cliquer pour lire, une multitude de références sont disponibles sur l’internet.

Avez-vous vu cela : Découvrez les secrets olfactifs des parfums artisanaux de Lattafa Perfumes

Le keffieh était à l’origine porté par les paysans du moyen orient pour se protéger de la poussière du désert. Il était donc utilisé à la fois comme turban et comme voile couvrant la bouche et le nez. À l’époque, la gutra était utilisée dans les villes arabes pour distinguer les ruraux des citadins.

Le keffieh, comme symbole politique palestinien

Le keffieh, qui protège donc le visage des tempêtes de sable et du soleil, a rapidement été adopté par tous les Arabes. Les commerçants qui se rendaient dans d’autres régions de la Méditerranée, comme l’Égypte, y ont apporté la nouvelle mode du keffieh.

A lire aussi : Les robes années 20 : Comment adopter le style rétro avec classe ?

Toutefois, la popularité du keffieh s’est décuplée lors des soulèvements arabes de 1936-1939, lorsque la Palestine a adopté le foulard comme emblème national (deuxième drapeau). En effet, lors des raids et des interventions militaires, les révolutionnaires utilisaient le keffieh palestinien ou le foulard palestinien vert et noir pour dissimuler leur identité.

À l’époque, le keffieh était un grand foulard à carreaux noirs et blancs. Aujourd’hui, les foulards sont de différentes couleurs et ont des significations différentes. Il ne s’agit plus simplement d’un foulard traditionnel ou d’un symbole politique. C’est un véritable accessoire de mode. 

Le keffieh a des significations symboliques importantes dans le monde entier. Tout d’abord, en raison de sa participation aux manifestations palestiniennes contre l’occupation britannique, le keffieh est aujourd’hui un symbole puissant pour la défense de la cause. Aujourd’hui, des militants du monde entier, indépendamment de leur religion ou de leur appartenance ethnique, portent fièrement des coiffes arabes traditionnelles en signe de défi.

Le keffieh, un accessoire intemporel 

Le keffieh est devenu aujourd’hui un accessoire de mode intemporel prisé par les stylistes du monde entier. Il est disponible dans une grande variété de couleurs pour répondre à des besoins différents. Pour les femmes, le rouge et le rose sont les plus populaires. 

Pour les hommes, le bleu et le vert sont parfaits pour la masculinité du keffieh palestinien. Toutefois, si on veut rendre cette coiffe plus traditionnelle, le noir et le blanc sont également de bons choix, tant pour les hommes que pour les femmes.

Comment porter le keffieh ?

Pour porter le keffieh, c’est très simple. Il faut commencer par plier le foulard keffieh en deux et plier le grand carré en triangle. Ensuite, il faut placer le keffieh face vers le bas sur la poitrine et tourner les deux extrémités derrière le cou. Enfin, il faudra placer la pointe du keffieh sur la poitrine. Voilà comment mettre son keffieh.